Histoire de l'Informatique Page précédente
Sommaire précédent
Page suivante


Les grandes dates
Galerie de portraits
Le musée
Technologie
Futur
Index
Liens
Divers
Recherche
Commentaires
Quoi de neuf ?


L'ère de l'électronique


Logiciels et langages


1945   Bug Musée

(Bogue en français)
La première erreur informatique répertoriée était due à une mite qui, logée dans le culot d'une lampe, provoca un faux-contact! On donna donc le nom de bug (=insecte en américain) à toute erreur qui entraîne un fonctionnement erratique d'un programme.


1947   Assembleur (L)

(utilisation de mnémoniques)
Le premier langage de ce type a été mis au point afin de faciliter l'usage des ordinateurs. Chaque instruction machine est codée sous forme de symboles dans un style proche du langage naturel. Par exemple: " début ", " stop ", " aller en "...


1951   Premier langage compilé: le A0 par G. HOPPER (L)


1956   Fortran (L)

(FORmula TRANslation)
Mis au point sur un IBM 701, c'est le premier langage informatique de haut niveau, c'est à dire qu'il nécessite un programme intermédiaire (le compilateur) qui le traduit en instructions compréhensibles par l'ordinateur. L'avantage est que le programme en FORTRAN est indépendant de la machine, il suffit d'avoir le compilateur adapté. Il est encore utilisé dans les domaines scientifiques et techniques.


1959   Cobol par G. HOPPER (L)

(COmmon Business-Oriented Language)
Sa consécration par le Département de la Défense Américain qui l'a déclaré indispensable, l'accent qu'il met sur les structures de données et sa syntaxe proche de l'anglais en ont fait un langage largement utilisé, particulièrement dans les applications commerciales.


1959   Lisp (L)

(LIst Processing)
Ce langage de "traitement de listes" inventé par John Mc CARTHY, mathématicien fondateur en 1957 du département d'Intelligence artificielle du MIT, va avoir un impact considérable dans le domaine de la programmation objet.


1960   Algol par E. DIJKSTRA (L)

(ALGOrithmic Language)
Très théorique, ce langage sera très peu utilisé mais sera très étudié comme modèle.


1964   PL/I (L)

Langage assez universel, il couvre à la fois le champ d'intérêt du FORTRAN et du COBOL. Il sera critiqué à cause de son accès difficile.


1965   Basic (L)

(Beginner's All-purpose Symbolic Instruction Code)
Ce langage a été développé par John KEMENY et Thomas KURTZ. Ses versions initiales n'étaient ni structurées ni compilées, alors que les plus récentes sont toujours structurées et souvent compilées.


1968   Forth par C. MOORE (L)

Langage informatique basé sur l'utilisation de piles de données. De par son status entre langage de bas-niveau (très proche du matériel) et de haut niveau, il est extrêmement compact et rapide. Il a longtemps été utilisé comme 'Open Firmware' (logiciel chargé de charger le système d'exploitation) par les machines d'Apple et de Sun.


1968   Pascal par Nikhlaus WIRTH (L)

La rigueur nécessaire pour utiliser ce langage de haut niveau fait qu'il est très apprécié dans l'enseignement. Il a été très largement popularisé par sa version développée par Philippe KAHN: Turbo Pascal de BORLAND.


1969   Unix par K. THOMPSON (SE)


- Unix History (en anglais)
- The Evolution of the Unix Time-sharing System (en anglais)


1972   C par D. RITCHIE (L)

Successeur du langage B, il a pour objectif premier d'aider au développement d'UNIX.


1972   Prolog (L)

(PROgrammation en LOGique)
Conçu par le Français Alain COLMERAURER, c'est un langage dit "descriptif de l'Intelligence Artificielle".


1974   CP/M-DOS par G. KILDALL (SE)

(Control Programfor Microcomputers - Disk Operating System)
C'est le premier système d'exploitation pour micro-ordinateurs (8080 d'Intel). C'est aussi l'inspirateur du QDOS de Tim PATERSON qui deviendra MS-DOS.
- The Unofficial CP/M Web site (en anglais)


1978   Wordstar par John BARNABY (A)

C'est l'un des premiers traitements de texte. Ses combinaisons de touches ésotériques deviendront pourtant très vite un standard.


1979   Le premier tableur: Visicalc par Dan BRICKLIN et Bob FRANSTON (A)

(VISIble CALCulator)
Il a été pensé par Dan BRICKLIN, un étudiant en gestion financière de Harvard fatigué de refaire toujours les mêmes calculs et écrit par Bob FRANSTON. Malgré un succès foudroyant et une très nombreuse descendance, ses auteurs n'avaient pas déposé de brevet. Ils n'ont donc rien touché pour cette idée qui a, de plus, fait la gloire de l'
Apple II.
- Visicalc from its creators (en anglais)


1979   Ada par Jean ICHBIACH (L)

Ce langage, conçu pour standardiser le développement de programmes dans les services de l'armée des États-Unis, a été créé par un Français, ingénieur chez BULL. Son nom est un hommage à A. LOVELACE.


1981   Lotus 1.2.3 (Lotus) (A)

Premier logiciel de base de données intégré (c'est à dire permettant l'échange des données avec un module tableur) à connaître un succès commercial.


1981   MS-DOS (SE)

C'est un système d'exploitation (OS) mis au point par Microsoft d'après les travaux de Tim PATERSON. Dans ses premières versions, il reprend le fonctionnement du CP/M et l'on doit (entre autres) à cet héritage sa limitation des noms de fichiers à (8+3) caractères!


1982   PostScript (Adobe) (LDP)

Très utilisé pour les imprimantes laser, le format PostScript permet de stocker et d'échanger des textes, des dessins, (voire des polices de caractères) sous forme de fichier texte ASCII.


1983   Virus informatique

Des programmes contaminant d'autre applications ont existé depuis les années 1970 mais le nom pour ce type de logiciel date du 10 novembre 1983. Ce jour là, Fred Cohen alors étudiant en doctorat présente les résultats de ses travaux et comment il a écrit un "virus" (caché dans un programme appelé VD) pour le mini-ordinateur VAX. Le premier Virus informatique a grande diffusion est Brain et a été écrit sur un PC par 2 frères pakistanais. L'adresse et le numéro de téléphone de ceux-ci s'affichait sur l'écran !
-
Dossier Technique du CLUSIF : Les virus informatiques (PDF) (en francais)
- VIRUS informatique 101 (en francais)


1985   Windows (Microsoft) (SE)

Windows est initialement un environnement graphique (GUI) ; il ne deviendra système d'exploitation à part entière que sur les versions NT et 95. La version 3 de Windows marque le début d'un immense succès.
-
Windows Overview and History (en anglais)


1988   Ver informatique

Des vers informatiques ont été écrits par des chercheurs en informatique dès les années 1970. Le premier a échapper à son inventeur et à causer des dégats est le ver de Morris. Robert Morris n'avait pas l'intention malveillante le mécanisme de reproduction de son vers était défaillant. En réponse à cet incident, le CERT (Computer Emergency Response Team) a été créé. Il composé de centre d'alertes dans le monde entier.
-
CERTA (en francais)
- CERT Industrie, Services & Terciaire (en francais)


1990   HTML par T. BERNERS-LEE (LDP)

(HyperText Markup Language)
Format utilisé pour créer des documents hypertextes comme celui-ci. Il est composé de balises (tags) qui permettent de modifier la mise en page: Type de caractère, taille, couleur, insertion d'image, saut de ligne, insertion d'un lien hypertexte...
- W3C Tenth Anniversary (en anglais)


1991   Linux (SE)

Ce système d'exploitation, basé à l'origine sur Minix et a été conçu par un jeune étudiant Finlandais nommé L. TORVALDS pour exploiter la puissance des microprocesseurs Intel 386. Le noyeau est de nos jours disponible aussi pour des ordinateur Macintosh, Sun, Mips et Alpha, accompagné de logiciels libres (ceux de GNU en tête) et est considéré comme une alternative aux systèmes propriétaires, en particulier Windows de Microsoft.
- Linux Online (en anglais)
- Linux.com (en anglais)
- Da Linux French Page! (en francais)
- Linux France (en francais)
- Essence of Distributed Work: The case of the Linux Kernel (en anglais)


1995   Java (Sun Microsystems) (L)

(signifie "café" en argot américain - en argot français on dit "Kawa" )
Ce langage objet est principalement utilisé sous forme d'applet en symbiose avec un client Web. Il a pour cela une particularité: le programme est d'abord compilé en "p-code" (byte-code) totalement indépendant de l'architecture. Puis ce p-code est interprété (c'est à dire transformé au fur et à mesure en code spécifique à l'ordinateur) lors de l'exécution du programme.
-
The Source for Java(TM) Technology (en anglais)


1996   XML (LDP)

(eXtensible Markup Language)
XML est un sous-ensemble simplifié du SGML. C'est une norme destinée à l'échange (par ext. la composition et la publication) de documents informatisés.
-
XML Development History (en anglais)


2000   C# par Microsoft (L)

C'est un langage inspiré par Java et développé par Microsoft


(A) Application

(L) Langage

(SE) Système d'Exploitation

(LDP) Langage de Description de Pages



http://www.histoire-informatique.org/portraits/2_6.html
Dernière mise à jour le 09/12/2007.        ©1996-2010 ~ François GUILLIER

Page précédente
Sommaire précédent
Page suivante

Valid XHTML 1.0!